dimanche 10 janvier 2016

Patineuse

Voilà qu'avant les vacances de Noël mon ado de fille (la Miss D.) me montre des jupettes patineuses, très en vogue en ce moment. Bien courtes, bien rondes, bien gonflées.
Ni une, ni deux, je prends aussi cette occasion en or pour lui proposer de lui en coudre une. 
Je profite de mon retour en France et des quelques jours que j'ai de dispo pour faire un tour au magasin Mondial tissus de Chambéry en quête du jersey néoprène désiré, pour l'effet gonflé. Faute du noir commandé par ma cliente, je jette mon dévolu sur un jersey bicolore gris clair d'un côté et gris anthracite de l'autre en pensant qu'une des deux tonalités pourrait faire l'affaire!

Seulement...

Je rentre dans mes pénates, je mesure ma fille, j'entre les valeurs sur le super calculateur de Self couture ici qui permet de tout penser à votre place et, roulements de tambour, mes voilà avec mes données. Y'a plus qu'à.

Seulement...

Je plie mon tissu en deux, oui le jersey néoprène c'est épais, mieux vaut faire cela en deux fois. Je découpe mon devant, idem pour le dos. Je pense à ajouter mon cm pour les coutures. Je découpe une ceinture. Je n'ai qu'une fermeture à glissière bleu marine, on dévide donc de la poser ce qui donnera un contraste au gris clair choisi et j'ajouterai un passepoil bleu marine entre ma ceinture et le bas de la jupe pour rappeler le contraste. Tout se passe sans encombre.

Seulement...

Pas facile de poser cette ceinture, le néoprène c'est épais. Mais avec un peu de persévérance et de patience, on y arrive.

Seulement...

J'aime bien le résultat intermédiaire et j'appelle l'animal pour un rapide essayage avec la couture finale de la fermeture.

Arghhhhhhhhhhh...

Non seulement la jupe est tellement patineuse qu'on pense plutôt à un cache culotte qu'à une jupe. Mais comment puis-je avoir des filles qui grandissent en 10mn? Et il manque... 4 cm de tissu pour pouvoir fermer la couture de côté. Mais comment puis-je avoir des filles qui grossissent en 10mn?

La cata totale : je suis dépitée et ma fille encore plus! Pour une fois qu'elle me demandait de lui coudre quelque chose...

Le plan B?

Attraper la piccola (la Miss A.), 5 ans, et adapter la jupe à son tour de taille. Je sais, ça se fait pas... J'en suis pas bien fière, mais elle... 

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it


http://ilmioblogcouture.blogspot.it




Cézembre #2

Mon dressing a reçu une deuxième blouse Cézembre de Anne K couture ici après celle du mois de juin dernier. Rien à voir autrement dit! Une Cézembre d'été appelle bien une Cézembre d'hiver et c'est ce que j'ai pensé quand je suis tombée sur cet écossais, juste assez différent pour ne pas être le classique tartan bleu et vert, ni même l'écossais commun rouge. Coup de coeur donc pour ce tissu en ce qui me concerne, même si mon ado de fille m'a gentiment demandé, une fois le modèle cousu, "pourquoi tu t'es cousu une blouse dans le tissu de la chemise de papou?". Oui évidemment ça calme... Me voilà donc avec une blouse digne des meilleures maisons de retraite des environs... Et il faut dire qu'elle a raison. A bien y réfléchir je crois bien que mon père a en effet une chemise du même tissu!!!

J'ai donc réitéré avec ce modèle avec bonheur et mon lainage me donne la possibilité de la porter sans pull. 

La seule difficulté a été de faire de beaux raccords, parce qu'une blouse écossaise oui, mais pas aux raccords H&M non plus!


http://ilmioblogcouture.it

http://ilmioblogcouture.it

http://ilmioblogcouture.it

http://ilmioblogcouture.it

http://ilmioblogcouture.it

http://ilmioblogcouture.it


htp://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

mercredi 6 janvier 2016

Mini Marthe forever

Les années passent (en l'occurrence de 2015 à 2016) et mes Marthes (mini ou pas) ne se ressemblent pas. Je suis réellement accro à ce patron de République du Chiffon pour ma mini, pour moi ou encore en cadeau de copine ;)

Avec ce patron, la couture détente est aux petits oignons (con i fiocchi comme dit mon entourage italien). Autrement dit juste quelques pièces à découper, de jolies manches raglans, qu'elles soient courtes, trois-quarts ou encore longues selon les envies et plus ou moins de fronces, toujours au gré de la couturière (et de son coupon de tissu, ovviamente!)

Vous aurez donc compris que je ne pars jamais de chez moi sans ce patron et saute sur l'occasion dès qu'elle se présente. Cette fois-ci cela a été avec un coupon de coton japonais de chez mondial tissu trouvé cet été que j'ai découpé une blouse pour ma fille de 5 ans. Tissu noir et blanc avec de jolis petits teckels dessus. Ce sera armait avec son jean gris préféré et ses converses, fût un temps blanches...

Pour m'amuser un peu, et pour contourner le fait que je ne pars pas encore en vacances avec ma surjeteuse, j'ai tout cousu avec des coutures à l'anglaise et caché la couture des fronces avec un biais.   

Bref encore completely in love with this pattern, innamoratissima di questo cartamodello, accro à ce patron!

Et pour les photos... ça commence bien avec mes zèbres...


http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

Et d'un coup ça se déchaine grave... bienvenue chez les fous!

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it
Ajouter une légende


Mais vous, vous en pensez quoi de mon addiction?

Chemise étoilée

Je peux commencer par vous souhaiter à tous une belle année 2016,riche en créations (ou pas) mais intense en émotions, joie et bons moments. 

Et ce bon moment que je vous souhaite je l'ai vécu la semaine dernière, en montagne avec deux de mes frères et soeurs, quelques neveux, et de rares flocons de neige... 

Je l'ai aussi vécu grâce à ma nouvelle MAC et à ses boutonnières automatiques qui m'ont permis de finir cet encours de chemisette qui attendait depuis le mois d'avril dernier (oui le mois d'avril de l'année dernière, en fait...). 

Lisant les bonnes résolutions des unes et des autres sur leurs blogs ou comptes insta respectifs j'ai d'abord contourné l'idée d'en prendre moi aussi (à quoi bon, puisque je sais que je ne les tiendrai pas...). 

Puis j'ai quand même pris mon courage à deux mains et testé les boutonnières finger in the noose. Oui vraiment parce qu'avec les boutonnières automatiques c'est d'abord le plaisir de voir sa MAC faire le job toute seule, pour ensuite SE sente hyper fière d'avoir réussi une belle boutonnière (euh... oui enfin la MAC quoi...).





Bref y'a plus qu'à publier cette petite chemisette du Burda couture facile du printemps été 2015. 

Un modèle qui n'a rien de compliqué et qui donne un résultat que j'aime par sa forme ajustée et féminine. Ma version a des manches longues et je n'ai pas fait de col, préférant ainsi pour mon tissu déjà méga chargé en motif étoilé. 




http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

J'ai découpé le dos en arrondi et je regrette de ne pas avoir fait pareil pour le devant parce qu'il est trop court pour moi...


http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

http://ilmioblogcouture.blogspot.it

Au bout du compte cette chemisette a gagné des points dans mon estime avec ses boutonnières parce qu'autant l'avouer... un encours c'est forcément un truc qui ne donne pas les espoirs attendus!

Je crois  même que je tenterai la version avec manches volants du magazine!


Mais vous, vous en pensez quoi?








Google+ Followers

Une erreur est survenue dans ce gadget